Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 08:46

blackberryCette déclaration des autorités émiraties, immédiatement suivies par les autorités saoudiennes, a défrayé la chronique jusqu'à paraître dans Le Monde et en une du site de la BBC ; les Emirats arabes unis ont annoncé récemment qu'ils souhaitaient couper les services internet et sms pour les utilisateurs du Blackberry.

 

Loin d'être surprenante, cette décision est plutôt révélatrice de la censure strictement appliquée aux Emirats.


Comment fonctionne un blackberry ? Comme l'illustre parfaitement ce petit schéma (cliquez pour agrandir), les blackberries utilisent un VPN (sorte de tube pour les télécommunications cryptées) jusqu'au Canada, où l'utilisateur à accès à internet. Cela fait exactement comme si l'utilisateur se connectait du Canada, et les autorités se retrouvent gros-jean comme devant, puisqu'elles ne peuvent pas avoir accès aux données échangées.

Pas choquant, vu d'Europe, puisqu'on n'aime pas trop quand les autorités peuvent lire ce qu'on envoie.

 

Mais ici, les Emirats pratiquent une version assez stricte de la censure. Sont bloqués aux Emirats tous les sites relatifs à :

- la critique des religions monothéistes (avec une surveillance accrue pour l'Islam)

- le sexe (même sous des abords pédagogiques), la nudité et la pornographie

- le terrorisme

- les moyens de contourner la censure

- la critique des autorités et du gouvernement

Et ce pour des raisons de "sécurité nationale" (pour rappel, en France, seuls les sites relatifs à la pédopornographie et au négationisme sont bloqués).

 

Du coup, un utilisateur qui se connecte du Canada (tout en étant aux Emirats, grâce à son Blackberry) n'est pas soumis à cette censure, ce qui dérange profondément les Emirats.

 

Cela dit, on estime à 500 000 les utilisateurs de Blackberry aux EAU (sur 5 millions d'habitants, c'est pas mal), et des négociations sont déjà en cours pour régler ce problème. Nul doute que Blackberry, pour sauver son marché, acceptera une version plus édulcorée d'internet pour les Emirats...this-site-is-blocked.JPG

 

En photo, je vous mets le petit panneau qui nous indique que le site que l'on visite n'est pas acceptable aux EAU, et que l'on rencontre assez souvent, parfois même sur des articles Wikipédia.

Bien sûr, les moyens de contourner ce genre d'interdiction ne manquent pas, mais je n'en parlerai pas ici (parce que c'est interdit, si vous avez bien suivi).

A noter aussi que la censure est bien plus forte en anglais et en arabe, qu'en français (rapport aux gens qui mettent les sites sur liste noire). Et je suis convaincu qu'en parlant tchèque, quechua ou tagalog, la censure est quasiment absente (mais peut-être que les sites internet aussi, du coup...).

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


Hum je me demande bien où ça va mener cette histoire.... Les Emiratis sont autant accros à leur Blackberry qu'à le Carrera S. Hum drôle d'idée !



Répondre

Présentation

  • : Florent aux Emirats
  • : Raconte le voyage de Florent à Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis (vu le titre, on s'en serait pas douté ...)
  • Contact

Profil

  • Florent
  • En voyage à Abu Dhabi ...
  • En voyage à Abu Dhabi ...

Guide de voyage

Le contenu à jour du blog a migré sur Florent autour du monde, disponible sur : http://florentvoyage.blogspot.fr/   

 Pour plus d'infos sur les Emirats, Abu Dhabi et Dubai, et pour bien préparer son voyage dans ce pays fabuleux, consultez notre guide de voyage en ligne pour les Emirats arabes unis :

Tout sur les Emirats arabes unis

And it also exists in English: a travel guide for Abu Dhabi, Dubai and the UAE :

Exploring the United Arab Emirates

Recherche

L'heure d'Abu Dhabi

Notre partenaire